Don Quichotte ?

Présentation

JPEG - 592.7 ko

Le mystère Don Quichotte... Car il y a un mystère. Pourquoi ce drôle d’individu, vieux de plus de 400 ans continue d’intéresser ? On le dit « ingénieux » mais à première vue, on pourrait en douter. Qui est-il vraiment ? Pourquoi cette fascination ? Pourrait-on en savoir suffisamment pour deviner la manière dont il va agir ou réagir ? Ce Monsieur a une logique interne, mais quelle est-elle ?

Les enfants ont tenté de rentrer dans la compréhension de quelqu’un qui agit d’une manière tout à fait inhabituelle.

Action du 8 au 19 octobre 2012.

Edito

On a tous besoin d’un Don Quichotte ?

Robert : - Mémé, tu connais Qu’on Dichotte ?

Mémé : - Non pas du tout. Un copain à toi ?

Robert : - Mais si ! Tu sais ? Il est un peu fou !

JPEG - 865.9 ko

Mémé : - Comment ça, fou ?

Robert : - Ben, il se prend pour un chevalier et il fait tout de travers.

Mémé : - Ah ! Tu veux parler de Don Quichotte ? C’est ça ?

Robert : - Oui, oui, c’est lui. Tu le connais ?

Mémé : - Pas personnellement. Mais j’ai lu, petite, son histoire. Mais pourquoi dis-tu qu’il est fou ?

Robert : - Ben il fait un peu n’importe quoi.

Mémé : - Toi aussi, mon Bébert. Quand je te regarde dans le jardin faire comme si tu étais sur un cheval et donner des grands coups de bâtons dans les airs, je me dis que tu es un peu « Zinzin ».

Robert : - Mais non, Mémé. Je fais semblant, je joue, je me raconte une histoire de pirates dans ma tête.

Mémé : - C’est bien ce que je dis. Tu es fou. Parce que ici, dans le jardin, j’ai interdit aux pirates de séjourner. Il n’y en a donc pas un seul. Et toi tu les bats !

Robert : - Bon, d’accord. Je ne suis pas très net… Mais heureusement que je m’occupe des pirates qui ne t’ont pas obéi… Dis Mémé, tu veux bien que j’invite Don Quichotte au goûter ? J’ai un peu besoin de lui pour finir le nettoyage dans le jardin.

Mémé : - D’accord. Mais vous ne touchez pas à mes nains de jardin et aux deux petits moulins à vent de la pelouse…

Propos rapportés par Robert

Matériel

Citations

« Pourquoi avez-vous besoin de voir avant de croire ? »
Don Quichotte, II, V – 1605, Miguel de Cervantès

« On ne peut être content de n’être pas content. »
Don Quichotte, II, V – 1605, Miguel de Cervantès

« La meilleure sauce du monde est la faim. »
Don Quichotte, II, V – 1605, Miguel de Cervantès

« Il y a remède à tout, excepté à la mort. »
Don Quichotte, II, X – 1605, Miguel de Cervantès

« Le lièvre saute là où l’on ne l’attend pas. »
Don Quichotte, II, X – 1605, Miguel de Cervantès

« Le miel n’est pas fait pour la bouche de l’âne. »
Don Quichotte – 1605, Miguel de Cervantès

« Bon courage rompt mauvaise aventure. »
Don Quichotte, II, X – 1605, Miguel de Cervantès

« La vérité surnage au-dessus du mensonge comme l’huile sur l’eau. »
Don Quichotte, II, X – 1605, Miguel de Cervantès

« La plume est la langue de l’âme. »
Don Quichotte – 1605, Miguel de Cervantès

« Le fou a un faux pli dans sa cervelle. »
Don Quichotte – 1605, Miguel de Cervantès

« L’indécis laisse geler sa soupe de l’assiette à la bouche. »
Don Quichotte – 1605, Miguel de Cervantès

« Que le papier parle et que la langue se taise. »
Don Quichotte – 1605, Miguel de Cervantès

Participants

- BCD Arbalète (5ème)
- EPL Cujas (5ème)
- EPL Pierre Foncin (20ème)
- BCD Vandrezanne (13ème)
- BCD Poissonniers (18ème)
- BCD Lafayette (10ème)
- BCD Ourq (19ème)
- EPL Godefroy Cavaignac (11ème)
- BCD Lamoricière (12ème).

Lire le dossier...

L’argent, on le calcule ?

Pourquoi ?

PNG - 1017.6 ko

L’argent fait partie du quotidien de enfants. Mais l’argent plane comme un mystère, quelquefois comme une menace, presque toujours comme un mystère.

Alors ? Quel sorte d’argent habite la tête des enfants ?

Action du 12 au 23 mars 2012

Edito

Courir après l’argent ?

Robert : - Mémé, tu es riche ou pauvre, toi ?

Mémé : - Je ne sais pas et je m’en fiche !

Robert : - Comment ça ? C’est important de savoir ! Tu ne préfèrerais pas avoir une cuisinière électrique à la place de ta cuisinière à charbon ?

Mémé : - Non. J’aime bien l’allumer, la remplir, la surveiller, l’entendre ronronner… Avec la N’électrique je n’aurais pas ça !

Robert : - Et tu n’aimerais pas avoir un aspirateur à la place de ton balai ?

Mémé : - Mon balai est silence pas ton aspirateur.

Robert : - Et tu n’aimerais pas t’habiller « Marque » pour que tes copines
te « calculent » ?

Mémé : - Non. Je ne suis pas un panneau publicitaire ambulant. Et puis tu
sais mes copines, c’est pas tellement les gens qu’elles calculent. Tu imagines
 ? « T’as vu la Raymonde ? Elle en a pour 3000 Euros sur le dos, aujourd’hui
 ! ». C’est plus « la Raymonde », c’est « 3000 Euros ».

Robert : - Et tu n’aimerais pas avoir une Carte de crédit, un chéquier au
lieu de ton vilain porte-monnaie ?

Mémé : - D’abord, mon porte-monnaie est vilain parce que ce qu’il y a dedans est sale. Si je prends un chéquier ou une carte de « crédule », je
risquerai d’oublier que l’argent est sale.

Robert : - Mais Mémé, s’il ne faut plus s’occuper de l’argent, qu’est-ce
que je vais faire de ma vie ?

Mémé : - Un conseil, mon Bébert… Au lieu de courir après l’argent, essaie
de courir après la valeur !

Robert : - Mémé, je comprends rien. Tu ne parles vraiment pas « télé », toi.

Mémé : - C’est pas grave, mon grand… J’me comprends !

Robert

Les participants

- EPL (BURDA Patricia) 16, boulevard Carnot (75012)
- BCD (TCHALABI Mahdia) 4, rue Charles Hermitte (75018)
- BCD (MIRGON Charlotte) 83, rue Mademoiselle (75015)
- BCD (ABRARD Sonia) 3, rue Corbon (75015)
- BCD (ROGEON Sophie) 12, rue Fondary (75015)
- EPL (LE COADIC Mona) 99, rue Olivier des Serres (75015)
- BCD (BENDJABALLAH Zineb) 16, rue Vicq d’Azir (75010)

Lire le dossier...

Utopies sociales (2)

Présentation

PNG - 464.8 ko

Bon, si le monde n’est pas le meilleur que l’on souhaite, quel monde peut-on inventer ? Quels mondes ont été inventés ?

Des collégiens explorent le sujet

Du 6 au 17 février 2012

Edito

Un quartier en 2100

Robert : - Mémé, ce sera comment le quartier en 2100 ?

Mémé : - Ce sera sans moi ?

Robert : - Pourquoi tu dis ça ?

Mémé : - Parce que j’aurai plus de 160 ans. Et là, ça commence à faire beaucoup.

Robert : - Oui mais sans y habiter, comment tu l’imagines ?

Mémé : - Je pense que l’on marchera tous à pied. Plus d’essence donc plus
de voiture. Plus d’électricité non plus. Donc plus de télé, de lumière, de Game Boy…

Robert : - Oh là, Mémé ! Ce n’est pas parce que tu ne seras plus avec nous que tu dois nous fabriquer de la catastrophe !!!

Mémé : - Tu as raison, mon Bébert. Je vais te le mitonner ton 2100, tu vas voir ! Aux petits oignons, même ! Bon, je t’enlève le goudron des routes et te mets de l’herbe. Je t’enlève aussi les lampadaires et ajoute des arbres. Je t’enlève les cours intérieures d’immeuble et t’y mets des jardins. Je t’enlève les grands magasins et t’installe plein de petites fabriques à bricoles de tous les jours. Tout le monde travaille dans le quartier à fabriquer ce dont on a besoin pour vivre et manger. Les enfants qui apprennent à lire et à écrire fabriquent un journal pour le quartier. Ce sont les plus faibles et les plus fragiles qui prennent des décisions pour tous. Les immeubles sont construits par les habitants et ils en fabriquent qui ressemblent à des empilements colorés de petites maisons.
Des habitants font de la musique et proposent des concerts, d’autres font de l’art et donnent des expositions. Tout ça gratuit et sans file d‘attente. Tous les livres appartiennent à tous. Ils sont écrits et fabriqués sur place par les personnes âgées qui racontent le temps de 2012, le temps du « progrès », de la « crise », du développement durable », de la « croissance », de la « dette »…
Ils racontent aussi ce qu’il a fallu faire pour perdre tous ces mots…

Robert : - Bon, d’accord, Mémé ! J’y vais à ton 2100 à toi. Il me plaît bien.

Propos rapportés par Robert

Les participants

- Collège et Club Action Collégiens Robert Doisneau (20ème)
- Centre Social « La 20° chaise » (20ème)

Lire le dossier...

Utopies sociales (1)

Présentation

PNG - 464.8 ko

S’il y a tout qui va pas, si l’on n’est pas satisfait de la rotation du monde alors il devient nécessaire de le faire tourner dans le bon sens, non ? Les enfants des BCD et EPL s’y essaient.

Du 16 au 27 janvier 2012

Edito

Un autre monde

Moi, avec mes Lego et mes Playmobils, je suis le maître du monde !

Voui, voui, farpaitement !

D’abord, j’ai eu le temps de regarder comment la vie se fabriquait. Celle
du dehors, dans la rue, dans l’immeuble où j’habite, à l’école, à la télévision… Je l’ai vue la vie et souvent, j’ai trouvé qu’elle n’était pas très à ma hauteur.

Bien sûr tout le monde parle la bouche en cœur des droits de l’homme, de la fraternité, de la démocratie, de la solidarité… Mais je ne suis pas dupe… Beaucoup de « Diseux » et peu de « Faiseux ».

La preuve, la guerre continue, la faim tue de plus en plus, l’argent va
toujours aux mêmes poches… Je le vois bien, même si je suis petit… Alors, je me mets dans ma chambre et je mets de l’ordre dans tout ça.

Déjà, avec mes Lego je fabrique autre chose que le casier dans lequel j’habite. Bien sûr, la maison que je construis est un peu biscornue… mais moi je sais ce que je pourrais y faire…

Et puis je m’attaque aux gens. Les Playmobils c’est bien. Ils sont gais,
faciles à vivre, toujours d’humeur égale. Alors je les organise et ils obéissent. Pas de chef, tous à la même taille, tous à pouvoir donner des ordres ou à en recevoir. J’en mets certains au travail et le coup d’après, ce sont les autres. Il n’y a pas d’argent dans ce monde. Et les affaires des uns appartiennent aux
autres. Et personne ne râle…

Dans mon monde de Playmobils, il n’y a pas d’enfants. Et puis par moment, je suis obligé d’être méchant à leur place, parce que eux, justement, ils sont tout le temps trop gentils.

Bon bref, dans ma chambre, j’essaie de refaire le monde idéal que les
adultes n’arrivent pas à faire. Mais je ne suis pas sûr de penser à tout. Il
faudrait que j’arrive à me trouver un copain « fabricateur de monde » car
à deux, je pense qu’on penserait mieux. Ça ne doit pas être difficile
de trouver un autre qui comme moi, a vu que ça n’allait pas…

Les participants

- BCD 41 rue de l’Arbalète (5ème)
- BCD 1 rue Pihet (11ème)
- BCD 20 rue Falguière (15ème)
- BCD 105 rue de l’Ourcq A (19ème)
- EPL 23 rue Cujas (5ème)
- EPL 61 rue Javelot (13ème)
- EPL 2 rue Maurice Rouvier (14ème)
- EPL 13 rue de l’Ouest (14ème)

Lire le dossier...

Esclave ? Que feriez-vous à sa place ?

Présentation

PNG - 551.6 ko

Une fois exploré cet épisode de l’histoire humaine, épisode pas totalement clos, les enfants vont tenter d’entrer dans la réalité humaine de ceux qui ont subi l’esclavage. Se mettre dans la peau d’un esclave ? On ne peut pas. Par contre, imaginer humblement comment chacun aurait agi à la place de... Pourquoi pas ?

Action du 14 au 25 novembre 2011

Edito

Mets-toi à ma place !

Il y a une invitation que je n’arrive pas à comprendre, c’est : « Mets-toi à ma place ! ». Pour moi, c’est impossible. D’abord on n’a pas le même âge, la même histoire, la même taille, la même façon de regarder autour de soi…

Bref, on n’est pas pareil. Alors se mettre à la place de quelqu’un, c’est impossible puisque je suis quelqu’un d’autre.

Par contre, je peux m’imaginer que je n’aurais pas fait la même chose
que le quelqu’un en question. Il me raconte un début d’histoire. Je
suis moi et je le suis dans l’histoire.

Et puis arrive un moment où celui qui raconte doit faire quelque chose,
décider, agir, réagir. Et si l’on s’arrête à ce moment précis du film, peut-être que je peux avoir le temps d’imaginer et de dire ce que moi, depuis ma place, depuis mes origines, depuis mon histoire… ce que moi j’aurais fait.

On ne peut pas se mettre à la place d’un esclave quand on ne l’a pas été.
C’est une vie trop atroce, des traitements insupportables, des « tous les
jours » inimaginables. Il ne nous reste plus qu’à imaginer depuis notre
place beaucoup plus douillette ce que nous aurions fait. Il y a fort à parier
que notre façon d’agir ou de réagir soit totalement ridicule. Mais là où on considère, admire un peu plus l’humain dans l’esclave c’est quand on mesure ce qu’il a été capable de faire et ce qu’il a fait.

Robert

Participants

- BCD 17/23 rue Boileau (75016)
- BCD 18 rue du Clos (75020)
- BCD 17 rue de Marseille (75010)
- EPL 13 rue Armand Rousseau (75012)
- EPL 33 rue Amiral Roussin (75012)

Lire le dossier...

Esclavage : Voyages sans retour ?

Présentation

PNG - 551.6 ko

L’UNESCO a lancé le projet « La route de l’esclave » en 1994 au Bénin.
De nombreuses productions et manifestations ont été réalisées depuis.

Le Centre Paris Lecture est contacté pour collaborer à la production d’un film et d’une brochure d’accompagnement.

C’est dans le cadre de cette production que les enfants des BCD/EPL, les animateurs et le Centre Paris Lecture se mettent au travail.

Action du 10 au 21 octobre 2011.

Edito

Introduction à l’esclavage

- Mémé : Dis donc, mon Bébert, tu m’as l’air préoccupé en ce moment ! C’est parce que tu vas rentrer en sixième ? Parce que les vacances sont finies ?

- Robert : Non, mémé. Mais j’ai lu une histoire et je me demande si on va apprendre quelque chose à l’école sur ce sujet.

- Mémé : Et c’est quoi cette histoire ? C’est quoi le sujet ?

- Robert : L’histoire d’un esclave qui raconte sa vie d’esclave. Et le sujet,
c’est l’esclavage.

- Mémé : Oui, je m’en doutais. Mais pourquoi tiens-tu à étudier l’esclavage ? C’est de l’histoire ancienne, tout ça !

- Robert : Ben je me pose plein de questions. Et ça m’empêche de jouer
à l’ordinateur et de rigoler avec mes copains.

- Mémé : Quelles questions ?

- Robert : Pourquoi l’homme a inventé ça ? Noir et esclave, c’est pareil ou pas ? Pourquoi ils ne se sont pas révoltés ? Comment ils vivaient tous les jours ? Où sont les petits-enfants et arrière-petits-enfants d’esclaves ? Se souviennent-ils ? On dit qu’il n’y en a plus mais j’ai du mal à le croire…

- Mémé : Et bien, mon Bébert, ça tourne dans ta petite tête ! Moi tu sais, je n’ai pas fait beaucoup d’études. Je suis plutôt dans la catégorie « Bac moins cinq ».
Mais il fallait que je travaille et pour pas cher, d’ailleurs. J’aime bien tes questions parce que je sens que tu veux savoir pas seulement pour collectionner des cartes postales de l’ancien temps. Tu veux savoir parce
que tu sens que les hommes (certains) ont fabriqué des horreurs, qu’il n’y a pas de raison que ça s’arrête à moins que tu t’en mêles…

Propos rapportés par Robert

Participants

- BCD et EPL Vauvenargues (75018)
- BCD Rouanet (75018)
- BCD Ourcq (75019)
- BCD Zelensky (75010)
- BCD Wattignies (75012)
- BCD Charenton (75012)
- EPL St Benoit (75006)
- BCD/EPL Las Cases (75007)

Lire le dossier...

Projet exceptionnel

Enfants avec Guernica, Enfants avec Picasso

Centre Paris Lecture / CLSH 10 rue Henri Noguères (75019)

Cliquer pour voir ce projet


Journal N° 01/4258 - Mardi 9 octobre 2012

Don Quichotte ? On fait connaissance...

Centre Paris Lecture / EPL 23 rue Cujas (5ème), BCD 41 rue de l’Arbalète (5ème), 40 rue Vandrezanne (13ème), 216 bis rue Lafayette (10ème)
Journal synthèse
Sommaire :
Si je vous dis : Don Quichotte ?
Lecture de l’affiche
Réactions à la lecture de l’édito du journal N° 0
Cujas
EPL Cujas (5ème)
Secrétaires : Aline Ciulla, Nabila Guiour, Dominique
Si je vous dis Don Quichotte ?
Il peut être un centaure. Marius
C’est un monsieur qui a trois noms Don Qui Chotte. Clara
C’est peut être un magicien. Gabriel
C’est un garde, il garde des maisons parce que le mot me fait penser à ça. Matéo  (...)
Lire cet article
Journal N° 03/4075 - L’argent, on le calcule ?

A quoi sert la bourse ?

Centre Paris Lecture / BCD 83 rue Mademoiselle (15ème)
Echanger mais pas perdre
L’essence de l’argent
A quoi sert la bourse ?
Le CAC 40 c’est quoi ?
Peut-on taxer les transactions financières ?
Prix et Profits
Lire cet article
Journal N° 04/4072 - L’argent, on le calcule ?

Mots d’argent ?

Centre Paris Lecture / BCD 12 rue Fondary (15ème)
Pauvreté, misère et révolte
Mots d’argent
Questions-réponses sur l’argent
C’est assez clair ?
Pas si clair !
Des livres, des cartes, des mots d’argent
Un titre pour notre carte
Dernier nuage de mots
Lire cet article
Carnet de travail - L’argent, on le calcule ?

Un écho de l’éco

Centre Paris Lecture / BCD 4 rue Charles Hermite (18ème)
L’affiche
Une question de valeur
Des pourquoi et des comment ?
Les mots de l’économie : ça caresse ou ça agresse ?
Mais qu’est-ce que ça peut vouloir dire ?
Quelques expressions
L’argent, toujours plus d’argent
Film : « Let’s make money ! »
Cartes de l’argent
Infographies ?
Images et argent ?
Film : « Abuella Grillo »
Film : « L’île aux fleurs »
L’atlas imaginaire de l’économie
Echanger ?
Album : "Les enfants de la  (...)
Lire cet article
Journal N° 03/4070 - L’argent, on le calcule ?

Argent et bonheur ?

Centre Paris Lecture / BCD 3 rue Corbon (15ème)
Corbon (75015) - Posté le 23 mars 2012 par DUVERGER Véronique, ABRARD Sonia
Une phrase compliquée
La dette
Dr CAC, docteur en économie
C’est une expression !
Argent et pouvoir
Argent et bonheur
Chercher des réponses
Le budget de l’Etat, vu par des sorciers
Lire cet article